L’esprit d’entreprise consiste à percevoir les possibilités de faire fructifier les ressources et les efforts investis. La notion d’esprit d’entreprise inclut toujours la question de l’offre et de la demande. C’est la principale raison de la création d’une entreprise. Elle est là pour répondre à de multiples demandes et c’est précisément de cette mission qu’elle tire sa raison d’être. Les activités et les services d’une entreprise sont mis en place afin d’assurer la réalisation d’un objectif qui est celui de satisfaire convenablement les attentes du client. Des négociations et des arrangements précèdent le contrat de collaboration et pendant ce temps, les deux parties impliquées s’engagent à respecter tout ce qu’elles ont convenu de faire. La motivation d’un entrepreneur doit commencer par une bonne compréhension de la demande et, en vue d’une amélioration, il peut être en mesure de proposer à son interlocuteur d’autres offres plus pertinentes.

 

Comment identifier les besoins du client ?

Pour simplifier, il suffit de lui demander. Mais dans cet article, nous allons essayer de développer un peu plus cette approche. Le travail consiste à écouter ce que propose le client. Il peut exprimer ses attentes d’une manière ou d’une autre, mais vous devez savoir l’écouter. Une bonne écoute doit combiner l’analyse et la structuration des solutions. Généralement, le client explique son objectif en montrant directement la finalité du produit qu’il attend. Par exemple, s’il veut avoir un stylo, il vous montre un modèle, sinon il vous présente l’image du stylo et c’est réglé. C’est à lui de trouver les moyens d’atteindre son objectif. Selon les cas, l’esprit d’entreprise varie en fonction des besoins, des souhaits ou des attentes du client. Il peut s’agir d’une demande de produits finis, de conseils, de solutions ou de soutien, …

Faites preuve d’intelligence lors de la conversation avec le client

Si un individu ou une institution recherche une collaboration ou un partenariat, les scénarios suivants peuvent être envisagés : soit ils manquent de moyens ou de connaissances/savoir-faire, soit leur projet n’est pas encore très clair dans leur esprit. Ainsi, pour gagner la confiance et l’attention du client, assurez-vous d’abord de prouver que vous avez saisi sa demande et que vous êtes en mesure de lui proposer les solutions appropriées. Ces atouts vous permettront de fidéliser le client, mais pour mieux faire encore, il faudrait présenter des outils plus concrets pour accroître la crédibilité de votre action. Par exemple, proposez des indicateurs clés de performance (KPI) ou, pour explorer davantage les possibilités, utilisez des outils de retour d’information tels que les enquêtes de satisfaction.

Archives